Les témoins

 

 

Les 19 fillettes placées et cachées dans la maison Grandville à Saint Mandé

enfants juifs cachés 2ème guerre mondiale

Janusz Korczak et les enfants juifs cachés dans son orphelinat  à Varsovie

 

Pour plus d'informations cliquer ici : https://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=43674&check=&SORTBY=1

 

 

*****

 

Témoigner de ces vies

Au chateau de Rohan à Saverne

Peintures de Francine Mayran

https://webmail1d.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=37326&check=&

 

 

suivie
du spectacle "Voyage en barbarie"
du théatre musical Bergamasque

 

Suite aux événements de 2015 en France (les attentats de janvier et novembre, la profanation du cimetière juif de Sarre-Union), la mairie de Saverne s'est proposée d'intégrer cette exposition dans un parcours réflexif et éducatif, au coté de deux autres expositions complémentaires sur les valeurs de la république et les droits de l'Homme. Il s'agit de dénoncer les dérives politiques et éthiques qui mènent à des actes barbares et de promouvoir les valeurs permettant un vivre ensemble harmonieux.

Vous découvrirez de nouvelles toiles, pour les handicapés assassinés, pour les victimes d’expérimentations (des oeuvres qui questionnent le rôle de ces médecins qui mirent leur savoir et leur pouvoir au service de la mort) et des portraits d'Alsaciens (victimes, rescapés et Justes).

Vous y verrez aussi des portraits mémoire du génocide des Arméniens exposés pour la première fois en Alsace et les portraits mémoire du génocide des Tutsi au Rwanda.

 

 

Francine Mayran - Artiste de Mémoire

 

Depuis 2008, LA MÉMOIRE DE LA SHOAH et d'autres génocides (génocide tsigane,  génocide des Arméniens et celui des Tutsi au Rwanda) s'incarne dans les peintures, céramiques et textes de Francine MAYRAN, PEINTRE, PSYCHIATRE ET EXPERT AU CONSEIL DE L'EUROPE, pour relier l'art et l'histoiremémoires individuelles et  mémoire collective.

 

Elle construit UN PARCOURS EUROPÉEN DE MÉMOIRE avec près de 50 expositions depuis 2008, pour éviter l'oubli, éveiller les consciences et transmettre un espoir en l'avenir. Ses oeuvres questionnent l'indifférence et interrogent les traces de la deshumanisation, pour rappeler que certains surent garder la valeur des droits de l'homme, que l'humain reste plus fort que l'inhumain et ne pas oublier la valeur précieuse de chaque Vie  humaine

 

EN 2014, POUR LA 20eme COMMEMORATION DU GENOCIDE DES TUTSI AU RWANDA, elle a créé de nouvelles toiles intitulées « Apres la shoah on avait dit plus jamais cela… Et pourtant!»

 

EN 2015, SON EXPOSITION "TEMOIGNER DE CES VIES" a ouvert la programmation de la mission Mémoire de la Mairie de Paris 9e . Elle a été intégrée dans le programme des manifestations en Ile de France du CENTENAIRE DU GENOCIDE ARMENIEN 1915-2015, avec 30 oeuvres intitulées "100 ans de déni ou le génocide des Arméniens".

 

Autour de ses oeuvres, elle a élaboré DES PROJETS PEDAGOGIQUES avec conférences, interventions scolaires et des expositions afin que l'art au coté de l’histoire, interpelle les jeunes et leur rappelle la nécessité qu'ils perpétuent à leur tour la transmission. 

POUR 2015-2017, PLUSIEURS EXPOSITIONS (Paris, Conseil de l'Europe, Duisbourg, Metz, Saverne, Longwy, Alençon, Decines-Charpieux près de Lyon) et plusieurs projets avec des collégiens et des enseignans (à Mulhouse, Strasbourg, Marckolsheim, Nice et Paris) sont déjà planifiés.

 

SON LIVRE "TÉMOIGNER DE CES VIES-PEINDRE LA MÉMOIRE" a été publié aux Editions du Signe.

 

Quelques images :

 

 

 

*****

 

 

Les dessins de David Olère

 

Le "travail" des Sonderkommandos

Le pire était sans doute le travail du kommando qui vidait les chambres à gaz de leurs cadavres et brûlait les corps dans les fours crématoires.
Lire là-dessus le témoignage de Dow Paisikovik : Un survivant du Sonderkommando d'Auschwitz raconte.

Les dessins de David Olère constituent un témoignage exceptionnel sur ce "travail". L'artiste fut, en effet, membre du Sonderkommando chargé de brûler les cadavres au sortir de la chambre à gaz. Ses dessins constituent un témoignage essentiel.

 

 

Exposition de Francine Mayran "Témoigner de ces vies"

En partenariat avec Europe de la Mémoire et en présence de survivants. Exceptionnellement enrichie de nouvelles toiles mémoires de la Shoah, des génocides arménien et Tutsi,  cette exposition se situe dans la continuité du parcours européen entrepris par l'artiste.

 Cliquer ici

 

 

Des portraits inédits de rescapés parisiens, qui continuent à transmettre... pour que les nouvelles génerations n'oublient pas

Au coté de 30 nouvelles toiles mémoire du génocide arménien pour s'opposer au déni et au silence
 

 

 

 

Découvrez en images quelques oeuvres exposées